• Accueil
  • > Non classé
  • > De ses mains encore sales il leur paya les places de bus … Effectivement tu as passé trop de temps de l’autre côté de la méditerranée mon fils.

De ses mains encore sales il leur paya les places de bus … Effectivement tu as passé trop de temps de l’autre côté de la méditerranée mon fils.

20 05 2013

Paris, sous un ciel maussade (cf ta respectueuse gueule de réveil un lundi ) gris .. un beau jour de printemps en mai   اللي مابينو وبين  « le printemps »  غا الخير و قالو الإحسان .

A travers mon balcon des gens avancent tristement vers le métro, يحشرون حشراً , on dirait. Une tristesse aux allures d’affliction combinée à الشمتة de travailler un « beau » jour de Pentecôte. En plus. C’est ça la France, bosser pour les autres au moment où d’autres se reposent. Il  faut juste être du bon côté de la vitre du balcon et tout va bien.  Je vérifie ma boîte postale, toujours pas le courrier des impôts. Faute de le recevoir dans quelques jours (déclaration numérique HS) je risque un retard que l’administration ne voudra jamais comprendre avec une pénalité, de retard, à rajouter aux impôts. Qui dit impôts dit plus qu’un mois de salaire. وا بيدالي فلخوى نتايا .  C’est ça aussi la France, payer pour les autres. Les autres ce sont les smicards les بدون l’état providence … Si Cahuzac احتراماتي. Je remonte chez moi. Mon brunch à base d’huiles Argan/Amlou avec le patronage effectif de la petite théière bien marocaine m’attend. Un brunch qui devrait simuler un début de journée au pays. Le Maroc. A quelques détails près. J’entends par détails le petit studio que je n’aurais jamais squatté à situation socioprofessionnelle égale, le petit déjeuner que j’ai dû moi-même préparé, l’effort domestique en stand by depuis quelque Temps ( sachant que  jours << Temps < mois mais بلا إحراج please), les instances administratives en stand by (ceux là depuis quelques jours .. les mecs savent gérer les priorités parfois), le temps qu’il fait,  le temps qu’il fera (petite pluie en fin de journée) et le programme de la sortie de la journée. Embarras de choix pour un célibataire (célibataire ne rime pas avec إنحراف enfin pas en France en tous cas .. bon, avouons, pas officiellement et sans trace écrite hein).. Restaus (très abordables pour un jeune travailleur) restaus gastronomiques (gastro assurée quand tu chèques l’addition sur ton e-banque surtout si tu as invité. A faire de préférence vers la fin du mois si fin de mois au vert il y a) cinéma (carte illimitée faut la justifier) parcs urban-challenge salle de sport piscine (le petit ventre du premier poste à gérer) faire le tour des bars (bar=café selon  Little Robert je vous ai dit pas de إنحراف officiellement) sortir avec des étrangers/inconnus (couchsurfing ovs … zéro risque avec ma tête d’arabe ( الإحترام و الوقار الكاملين ),  (dans ce terme) تسمر sur un deal/groupon ou encore attendre une proposal amicale (90% il te proposera l’un de ces plans et la boucle se resserre) … sinon, au pire, découvrir un des coins cachés de paris. Quand tu penses que tu as traîné partout et qu’il n’y en a plus, il y en a encore. Petit et mignon Paris (ça change de petit mignon Rabat Agdal/Ryad/M’dina club Hilton Megamall و إنتهى ah نسيت au Maroc كريدي سلف مريح سيارة و شقة رائعة c كورا شحال هادي زوجوني و درت qui est pas mal en soit enfin mis à part l’histoire de crédit-usure- société post consommation). Tout ça pour rentrer tard la nuit et partir dormir, s’épargnant ainsi de penser au lendemain, jour de travail et ses tracas ou encore .. à sa solitude malgré la présence de son entourage car rien/personne ne saurait être ce qu’est une famille … ce qu’est Sa famille.

La grande question, le grand dilemme, tu es cadre (non mais allo quoi) tu as toutes soit disant les opportunités au Maroc comme à l’étranger où serais/vivrais tu le mieux ? Tu as quitté ton pays après ton bac prépas école supérieures pour des études et éventuellement une première expérience professionnelle avant le grand come back .. après quelques années à l’étranger où en es-tu ?

Une première réponse tu la retrouveras quand, de retour au Maroc pour X raisons tu contactes les RH de Maroc Horizons pour avoir les preuves fines et in fine que la coïncidence expo/soldes parisiens n’étaient pas si coïncidence que ça.

Une deuxième tu l’auras quand tu feras une virée pour réaliser que rien n’a changé dans ta ville (peu rassurant)

Une troisième quand tu auras des discussions de fond avec les professionnels de ton pays, même les hauts placés (leurs femmes ne boivent pas العصير المعلوم pour ma plus grande surprise mais la pub au Maroc est une autre histoire خليو داك الجمل منيني) sont hantés par une crainte inquiétude sur l’avenir du pays en attendant les résultats du match gouvernement barbu plein de bonnes intentions et volonté mais dont la compétence est à discuter Vs les lobbys traditionnels التماسيح العفاريت و المشابيط.

Une quatrième quand tu réfléchis aux opportunités d’affaire/ascenseur social en France où tu ne compteras que sur ton diplôme (si marocain bonne chance) Vs tes diplômes + expérience à l’étranger (quoique petite désillusion ces dernières années, merci Guéant    وحدخرى فين تغبر نقرتك  affaire سير الله يعطيك شي  ) + le taux de change Euro/DH  (الله يسمح ليه منا و خصوصاً من والدينا)

Une cinquième mais peut être pas dernière quand tu monteras au bus qui arrive majestueusement (donc forcément lentement avec un grand retard s’offrant un bain de foule), tu y montes en arrière pour te rappeler أيام الشباب où tu faisais éventuellement le cancre, où tu te rendras compte à quel point la vie parisienne/francilienne a eu raison de ton côté خاسر و مخسر qui te valait le respect dans les coins les plus craints de زنقة 70 (grand salut et chapeau bas à mes amis du collège/lycée avec qui j’ai partagé échangé et bénéficié de رجولة parfois au prix de risque physique .. فين خليناها .. ah .. tu montes dans le bus, derrière .. les vrais cancres y sont et en renforts .. ils font régner leur loi sonore musicale et verbale .. تتكمش dans ta place près d’eux l’air sérieux et مخنزر alors que rak طالب تسليم les cancres se jurent que leur loi sera respectée et implémentée à suffrage 99% approvation, le 1% allant au méchant contrôleur. Le contrôleur monte en renforts وحش ادمي la force est clairement avec lui فاطر بكفتا دشي حننيش .. les mots romantiques fusent de partout .. des mots qui te rappellent que تفرمجتي et que tu commences à présenter dans ce beau pays des symptômes avancéset inquiétants de kilimini attitude.C’est grave docteur. Ils en viennent aux mains. Toi toujours مخنزر distribuant des regards confiants genre c’est ton quotidien. Tu feins un coup qui allait te tomber sur la tête. تتكمش puis tu te rappelles de qui tu es enfin tu étais et jettes deux mots forts pour te faire respecter. Ils n’ont pas le temps pour se pencher sur ton cas (heureusement). Tu tu ne prendras plus ce bus puisque tu rentres à Paris donc risque 0% d’un second round revanche (dans notre cas vengeance) où tu seras LE perdant. La tension monte entre les deux partis tu regardes tu scrutes tu t’inquiètes, l’adrénaline monte et remonte, لقوق fleurit فراس la satisfaction monte aussi car ça fait longtemps que tu n’as pas assisté à une telle مطايفة de qualité. Les gens crient et scandent وخلينا نزيدو أسيدي. Aucun iphone sorti pour marquer  اللحظة par peur de les perdre certainement ou/et par absence de ماما راني صورتهم phenomenon HMD مازال  notre chère 2M a encore du chemin et efforts à fournir au sujet de الشعب QUAND SOUDAIN الروسفورة envoie son GO et sifflet de fin de match tant attendu. Nous nous tournons tous vers elle puis vers le Héros : un jeune travailleur, fin de ses vingtaines socio culturellement ouvrier selon les apparences, mains encore sales mais une saleté qui a valu, un jour une inclinaison (قبل يديه ) du Prophète PBUH. L’héros montant au bus, assistant à la scène paya les tickets des صعاصع dont l’un allait payer WHAT SHAME et un autre allait descendre (intègre le mec).Ils le remercièrent. Il répondit modestement et tourna la tête sans demander  à faire perdurer l’instant héroïque. Le bus reprit son chemin. Pas mon esprit. La première idée qui me passa par la tête fut une question : à combien s’élève son taux de facturation journalier, lui, ouvrier, pour se permettre de payer une dizaine de DH de tickets pour des inconnus en fraude et combien lui reste t il de sa chétive paie ? Une question aux allures مسائل ديال السادس . La seconde idée fut plutôt une confirmation : tu as passé trop de temps de l’autre côté de la méditerranée mon fils.

Je descendis du bus, marchai vers le chez moi familial. L’image du mec pauvre compte bancaire parlant me mit mal à l’aise. Il y a des gens, comme ça, à côté desquels tu sens ta petitesse. Je passe devant des gardiens de différents nouveaux immeubles que je ne connais pas autour d’une صينية د اتاي qu’un voisin a sortie pour le gardien de SON immeuble. Tout se partage. Le salam à ces nouveaux inconnus pour lesquels je suis un parfait nouvel inconnu s’impose. Une tête de la bande sortit, une tête que je connais, m’invitant à « mettre la main » (au Maroc il faut toujours avoir عمتو فلعرس باش ماتباتش بجوع) Je passe près du gardien de l’ancien immeuble où j’habitais, un hug digne de ce nom s’impose. Je rentre à mon immeuble, des salam à des voisins que je ne connais pas s’impose. Un francisé (dans le sens raté du terme) n’a pas répondu. 2M finalement fait du « bon » travail.  Je rentre chez moi, mon neveu que ma mère garde « courra » vers moi, rompant, non sans se heurtant à différents obstacles, dur parcours de combattant, pour se mettre au niveau de mes pieds avec un regard/sourire genre fais moi le «  high in the sky ». J’exécute. Il bave sur moi. J’ai l’habitude. A paris il pleut. Ici ça bave. Mais ici c’est un plaisir. Là bas il y a d’autres plaisirs (nostalgie n’opte pas la reconnaissance).  Je rejoins ma famille autour de la table. Sur la table il y a juste ce que j’ai toujours décrit comme ماكاين والو ,  عيان. Mais ça c’était avant. Vivre seul ailleurs apprend des choses. Semble-t-il. Dans le coin de la cuisine mon neveu dans son « espace dédié » fredonne sur un ton incompréhensible bien à lui arborant sa seule petite dent encore poussante. Autour de la table toute la famille sous le regard veillant de 2M. Ici elle ne risque aucun effet dévastateur. Ici je me sens en sécurité. Ici je me sens chez moi (surtout la première semaine du retour où l’on te réserve le traitement VIP avant que tu te reclasses/déclasses مع خوتك).

Ici c’est Rabat, ici c’est le Maroc.

Effectivement tu as passé trop de temps de l’autre côté de la méditerranée mon fils.

(Avec toute ma reconnaissance au pays qui est de l’autre bord de la méditerranée).

Paris, sous un ciel toujours (même après 4h d’écriture) maussade (cf ta respectueuse gueule un lundi ) gris .. un beau jour de printemps en mai   اللي مابينو وبين  « le printemps »  غا الخير و قالو الإحسان .

إنتهى بحمد الله

Kinanda.

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Christophe Bloggeur amateur |
Actu gamer |
Culture Choc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Benin News
| akdv
| Maroua Infos REN